Le BYOD pousse aux heures sup – ICTjournal

A méditer, mais le résultat est évident, il reste encore à essayer de comprendre pourquoi certains DSI/CIO et top managers refusent à accepter l’évidence. Pour ma part, je suis un fervent partisan du concept surtout depuis que les outils de virtualisation permettent la gestion de machines ou d’applications indépendantes sur une machine appartenant à l’employé. Un mac par exemple… 😉

Le BYOD pousse aux heures sup – ICTjournal.

  • Comments
  • Trackbacks
Leave a Reply

Leave a Reply

*

Reply to: